Janis Joplin, la révélation

En 1966, Janis Joplin rejoint Big Brother and the Holding Compagny, un groupe de rock psychédélique Californien. C'est durant l'été 1967, au festival de Monterey que le groupe fait sa première apparition en public avec Pearl au micro. Devant plus de 70 000 personnes, le groupe interprète Ball And Chain et Janis, qui n'était pour la foule qu'une parfaite inconnue, devient une légende du rock en quelques minutes seulement : sa voix est à la fois puissante, explosive et fragile. Cass Elliot du groupe The Mamas & The Papas, présente parmi les spectateurs ébahis, dira Wow, that's really heavy.

En 1968, le groupe enregistre Cheap Thrills, qui devait à l'origine s’appeler Sex, Dope and Cheap Thrills. L'album se vends à plus d'un million d'exemplaires le premier mois de sa sortie et se hisse en tête du Billboard 200, pour y rester numéro un pendant plusieurs semaines. Tout va très vite, trop vite : les fans se bousculent aux concerts qui affichent complet, Janis accède au statut de reine, pendant que le reste du groupe passe au second plan aux yeux des producteurs. Les relations entre les membres du groupe se dégradent et la chanteuse consomme de plus en plus d’alcool et de drogue.

Fin 1968, elle donne un dernier concert avec Big Brother and the Holding Compagny avant de quitter le groupe.

>> Lire la suite

Big Brother & Holding Company



FacebookTwitterYouTube